Sélectionner une page

A cause d’un Coronavirus, le SARSCov2, une maladie nommée COVID19 s’est développée dans le monde entier. La France, comme les autres pays touchés par la maladie, a dû organiser un confinement pour protéger la population.

C’est pourquoi depuis le 17 mars 2020 tous les Français sont tenus de rester chez eux. On a vu se développer le télé travail, les écoles ont fermé, les grandes entreprises, les petits commerces, certaines professions médicales aussi. Seuls les commerces de bouche sont restés accessibles et les consignes étaient de s’y rendre le moins souvent possible, munis d’une attestation de sortie et équipés, si possible de masques et de gants (introuvables) en respectant une distance d’1m50 entre les personnes.

Parmi les « gestes barrières », le lavage des mains au savon ou au gel hydroalcoolique (introuvable) était de rigueur de même que la distance entre les personnes, tousser dans son coude et porter un masque.

Après bientôt 2 mois à suivre ce régime strict, des effets secondaires très variés ont été constatés parmi la population.

Dans le cadre du lieu de vie on a pu voir des assoupissements soudains, des sourires béats, des vieillissements prématurés, une frénésie ménagère, des fringales irrésistibles, seule la nature n’a pas été perturbée, bien au contraire, les fleurs ont fleuri, l’herbe a verdi et poussé avec enthousiasme, les arbres sont devenus des nichoirs à oiseaux, les chiens étaient ravis d’avoir leurs maîtres en permanence, les chevaux se sont retrouvés au chômage et ont pu profiter pleinement des prés.